You are currently viewing Les animaux, maîtres de leurs soft-skills 4/4.

Les animaux, maîtres de leurs soft-skills 4/4.

« La communication est un art de vivre. Elle est exigeante. Elle est la condition de l’harmonie entre les gens. »

Marc Roussel

Nous vivons actuellement dans un monde en sur-communication, où l’image est maîtresse. Les smartphone faisant l’apologie de la communication, l’avènement des réseaux sociaux, tout le monde peut accès à tout en quelques clics. Toutes les entreprises travaillent leur image (on remarque cela avec l’émergence des questions de marque employeur et d’attractivité), certaines personnes font même ce que l’on appelle du « personnal branding » de l’auto promotion, pour se rendre attractif.

Mais faisons nous de la communication un bon outil ? Utilisons nous cette soft skills à bon escient ? Inspirons nous du perroquet pour parfaire notre communication. Car en effet, ils ont pour eux cette manière de communiquer qui pourrait bien nous aider à aiguiser cette soft, si prisée de nos jours.

 Communication

nom féminin, action, fait de communiquer, de transmettre quelque chose

Orale, écrite, corporelle, non violente, non verbale etc… Il existe un grand nombre de qualificatifs pour la communication ! Ce qui est certain, c’est que l’Homme et la communication, c’est une histoire qui dure et ce depuis des siècles ! A peu près depuis que l’Homme existe (enfin je n’étais pas là au début mais il semble bien que si nous sommes ici aujourd’hui c’est que nos ancêtres ont communiqué à un moment donné non ? )

La communication, la transmission, c’est la recette de l’évolution & de l’adaptabilité de l’Homme tout au long des siècles. Par des signes, des écrits, des récits oraux etc.. tous les moyens sont mis en œuvre pour permettre l’évolution et exprimer les ressentis et émotions. Nous n’allons pas refaire l’histoire de la linguistique (même si c’est très intéressant) mais c’est qu’il faut avoir en tête la base de tout cela.

La communication est le socle de toute organisation, elle permet la mise en relation, de véhiculer un message par un canal (écrit, oral, digital etc) d’un émetteur et un retour du récepteur.Aucun texte alternatif pour cette image

🦜 La communication & les perroquets :

Dans la nature, la vie en communauté est essentielle chez les perroquets. La communication est vitale pour eux, elle permet de trouver un partenaire, d’échanger les sources de nourriture et de repousser les prédateurs (diversions, effet de masse…).

Les perroquets vivent en groupe ou en colonie de plusieurs centaines d’individus. Une telle concentration d’individus nécessite une communication parfaite entre eux afin de préserver la cohésion et la coordination du groupe, sachant qu’ils doivent parcourir plusieurs dizaines de kilomètres par jour pour se nourrir. Ils ont développé des aptitudes particulières à communiquer. Les principaux moyens sont des vocalises et des attitudes corporelles. Ainsi ils expriment le plaisir, la frayeur, la colère, la faim ou la fatigue, et réclament de l’attention.

Chez eux, le besoin de communication est inné ainsi le clignotement des yeux associés à une dilatation des pupilles, le hérissement des plumes du cou ou les grognements semblent être un signe d’agressivité. Ils sont capables de crier et de chanter en général avec un volume sonore élevé et témoignent d’une large catégorie d’émotion. Ils doivent aussi savoir écouter et mémoriser, comparer leur production avec ce qu’ils entendent.

Des études sur la communication des perroquets ne sont qu’à leur début, mais leur système pourrait se révéler aussi complexe que le nôtre. Les perroquets figurent parmi les animaux les plus brillants et il semble que cette intelligence aide de nombreux entre eux à s’adapter aux difficultés de la vie moderne.

🦜 Comment devenir des perroquets :

Pour devenir de vrais perroquets, commençons déjà par nous parer des plus belles couleurs. En effet, les perroquets attisent la sympathie par leurs couleurs, qui se fondent dans les paysages tropicaux. Au placard les vêtements aux couleurs sombres, place à la couleur, la vraie. ( Un petit conseil, testez la chromothérapie. C’ est une méthode portant sur les vertus curatives des couleurs, de leur capacité à traiter différentes affections. Notre environnement coloré peut lui-même influencer nos humeurs et maux. Notre astuce approfondit les vertus de chaque couleur. )

Ensuite, communiquer vient naturellement, c’est vital pour les perroquets comme pour nous. Soulignons que l’Homme a su s’adapter quand un outil de communication corporel est défectueux: langage des signes, morse, braille etc… Nous vivons en société, nous avons été conditionnés par les règles de bienséances, notre voix intérieur mais aujourd’hui c’est fini. Communiquer, ce n’est pas simplement dire ce que l’on a à dire parce que l’on réagit à chaud, c’est aussi comprendre et remettre dans un contexte. C’est mémoriser, temporiser, en bref c’est un processus complexe qui demande une gymnastique cérébrale mais également du bon sens.

Pour devenir de vrais perroquets, il semble aussi fondamental de retrouver le sens du collectif. Avec la conjoncture actuelle & la montée de l’individualisme (depuis les années 50) il faut savoir retrouver une vision de groupe, au-delà de son simple cercle. Car si les perroquets communiquent et développent des aptitudes à la communication, c’est pour une seule et bonne raison : permettre à l’espèce de perdurer en tant que collectif. Prenons en de la graine pour nos propres agissements ? 😊

🦜 Les perroquets en entreprise :

Pour reprendre, une bonne communication, c’est l’art de se comprendre, d’échanger des informations sans brouiller le message et d’assurer une bonne gestion des flux de communication.

Les dirigeants d’entreprise doivent tout mettre en œuvre pour améliorer la communication. Cela démarre tout d’abord avec la création une bonne ambiance, un espace de confiance afin de pouvoir solliciter un meilleur rendement. Une communication efficace permet d’obtenir plus rapidement & efficacement ce qu’on attend de chaque membre de l’entreprise. Il faut instaurer une culture d’entreprise basée sur le respect mutuel et l’estime de l’autre ( ce sont des critères primordiaux pour pouvoir communiquer) . Quel que soit le lien hiérarchique, chacun doit respecter l’autre même si la communication est descendante.

La question de la communication au sein de l’entreprise est de nos jours au cœur des préoccupations. Des métiers dédiés à l’image de marque, au bien être des salariés et j’en passe voient le jour. Car en effet, le conflit, le manque de dialogue… sont autant de problématiques qui peuvent amener l’entreprise à des difficultés voire à la crise si elles ne sont pas gérées.

La communication est donc essentielle au sein de l’entreprise et elle permet de travailler en transparence tout en évitant des conflits et parfois des situations de crise. Il arrive souvent que la communication soit mal établie et que l’entreprise rencontre des difficultés à transmettre un message clair et compréhensible. On appelle cela les obstacles à la communication. Prendre conscience de ces obstacles permet de les contourner et de les améliorer. Parmi les éléments qui peuvent bloquer ou parasiter la communication il y a :

  • Le jugement de chaque personne : il est difficile pour l’humain d’être objectif et on finit par juger le plus souvent sans prendre le temps d’avoir une certaine hauteur.
  • Le filtrage d’information : la personne a cette capacité de percevoir uniquement les informations qu’elle désire entendre et donc à filtrer un message. C’est ce qu’on appelle également l’écoute sélective, cette tendance à faire soi-même et de façon implicite le tri dans les informations que l’on entend.
  • La différence dans la hiérarchie : il est clair que plus le message vient d’un niveau élevé de la hiérarchie, plus il est crédible.
  • Les problèmes sémantiques et de compréhension : parfois, le blocage s’opère quand on n’a pas la même définition des mots.

« Le meilleur moyen d’assurer une bonne communication c’est l’écoute, la compréhension et l’action partagée. »

Didier Court

🦜 La check-list du perroquet :

✅ S’apprêter de couleurs

✅ Retrouver un sens du collectif

✅ Prendre du recul

✅ Appréhender le cadre de la communication & adapter son discours

✅ Prendre le temps d’écouter ses interlocuteurs

Pour finir cette série d’articles, rappelons nous que la nature est la première source d’inspiration et ce depuis toujours. En effet en sciences, en linguistique, en organisation, les exemples de la nature nous inspirant ne manquent pas ! Les animaux que certains prennent comme ‘primitif’ car ils sont différent de nous (petit big up à Pocahontas), ont beaucoup à nous apprendre. Ces instincts que nous refoulons peuvent simplement nous rappeler que nous avons une part à jouer dans cet équilibre. Alors laissons nous inspirer par ces petites (ou grosses) bêtes, car nous avons beaucoup à gagner. Soyons empathiques, persévérants, curieux, communiquons, vivons pleinement !

« Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l’entraide et la solidarité visant à un but commun : l’épanouissement de chacun dans le respect des différences. »

Françoise Dolto

🦜 Sources🦜

  • Perruches et perroquets (jimdo.com)
  • épanews (epanews.fr)
  • Bird and You (birdandyou.com)
  • Petite Entreprise (petite-entreprise.net)